Mark Zuckerberg a annoncé le déploiement d'une nouvelle fonctionnalité pour créer des publicités Facebook directement dans WhatsApp Business Tools.

 

 

Depuis son rachat en 2017, Facebook cherche désespérément à monétiser WhatsApp. Mais après une tentative ratée de mise à jour des conditions d’utilisation, Mark Zuckerberg avance prudemment pour trouver une solution qui conviendra à la fois aux annonceurs et aux utilisateurs.

Hier, lors de la présentation des chiffres du 1er trimestre 2021, le PDG du réseau social a annoncé une nouvelle fonctionnalité qui sera prochainement déployée et devrait simplifier le travail de nombreux annonceurs : il sera bientôt possible de créer une publicité Facebook depuis WhatsApp Business.

Jusqu’à présent, les sociétés qui s’appuient sur WhatsApp pour communiquer avec leurs clients, pouvaient créer des publicités Facebook et Instagram avec un bouton pour basculer le contact sur la messagerie. Mais ces annonces ne pouvaient être créées que depuis Facebook Ads Manager. Selon Mark Zuckerberg,  un million d’entreprises utilisent cette fonctionnalité.

 

WhatsApp : Un nouveau support de la relation client ?

Prochainement, les marketeurs auront la possibilité de créer ces annonces directement depuis WhatsApp Business. « Pour beaucoup de personnes, le commerce en ligne parle moins de sites et d’achats, que d’envoyer des messages, » explique Mark Zuckerberg. « La prochaine étape est d’aider les entreprises à adopter ces services et leur donner les outils qui leur permettraient de prendre en charge les messages et la relation client. »

La fonctionnalité s’appuiera sur le WhatsApp Business Catalog. Comme l’explique CNN qui révèle l’information, les entreprises pourront sélectionner un élément dans le catalogue et le transformer rapidement en publicité Facebook ou Instagram avec un bouton redirigeant les utilisateurs vers leur profil WhatsApp.

 


Source : blogdumoderateur.com

 

 

 

 

Les utilisateurs pourront désormais filtrer les demandes de messages abusives, et bloquer définitivement certains utilisateurs indésirables.

 

 

En février dernier, les utilisateurs d’Instagram ont subi une vague de demandes de messages provenant de faux comptes anonymes. Certains recevaient des dizaines de liens douteux par jour, qui menaient souvent vers du contenu pornographique. Pour éviter que ce type de problème survienne à nouveau, le réseau social a développé deux nouvelles fonctionnalités qui permettent de bloquer les demandes de messages abusifs, et de bloquer les nouveaux comptes créés par un utilisateur que vous avez déjà bloqué.

 

Filtrer les messages abusifs

Instagram explique que l’outil « filtrera automatiquement les demandes de messages directs contenant des mots, des expressions et des emojis offensants afin que vous n’ayez jamais à les voir ». Il sera mis en place uniquement pour les demandes de messages directs, et n’agira pas dans les conversations privées avec vos amis.

Chaque utilisateur sera libre de choisir les termes bloqués par le filtre (de la même manière que pour les filtres de commentaires sous les publications). Vous pouvez activer ou désactiver les filtres des messages directs dans la nouvelle section Mots masqués située dans les paramètres de confidentialité. Les filtres peuvent contenir des mots, des expressions et des emojis. Les demandes de messages qui les contiennent seront alors placées dans un dossier masqué, que vous pourrez tout de même consulter si vous le souhaitez. Il sera toujours possible d’accepter une demande de message depuis ce dossier.

L’outil sera lancé dans les semaines à venir, pour 7 pays dans un premier temps, puis pour le monde entier dans les mois qui suivront.

 

 

Bloquer définitivement les contacts indésirables

Instagram indique que « nous empêchons également les internautes que vous avez déjà bloqués de vous recontacter à partir d’un nouveau compte. Désormais, chaque fois que vous bloquez un compte sur Instagram, vous avez la possibilité de bloquer également les autres comptes que cet utilisateur pourrait créer ».

Cette fonctionnalité permettra d’éviter qu’un utilisateur, que vous avez déjà bloqué, puisse vous retrouver en créant d’autres comptes. Le réseau social précise également que si un utilisateur enfreint les règles et est suspendu, tous les nouveaux comptes qu’il pourra créer seront suspendus et supprimés également.

Ces deux nouvelles options s’inscrivent dans la politique de lutte contre le harcèlement en ligne, menée par Instagram depuis plusieurs mois.

 

 

Source : blogdumoderateur.com

 

 

 

 

WhatsApp, l’application de messagerie qui est sous le feu des critiques depuis plusieurs semaines, ne laisse pas tomber les nouvelles conditions d’utilisation qui font polémique. Au contraire, WhatsApp vient de confirmer leur implémentation progressive.

Suite à la mise à jour de ses conditions d’utilisation et de sa politique de confidentialité, WhatsApp est sous le feu des critiques. En effet, l'application de messagerie instantanée a annoncé au début du mois de janvier qu'elle allait fusionner avec Facebook. Les utilisateurs seront donc obligés d’accepter le partage de leurs données confidentielles avec le réseau social. Celui-ci ne jouit justement pas d’une bonne réputation dans ce domaine.

 

L'interface d'une conversation WhatsApp

 

WhatsApp a tout de même tenu à préciser que cette mise à jour des conditions d'utilisation et de la politique de confidentialité ne concerne pas les utilisateurs des pays européens. y compris le Royaume-Uni. L’application avait alors déclaré qu’il « ne partage pas les données de ses utilisateurs européens avec Facebook dans le but que Facebook utilise ces données pour améliorer ses produits ou publicités ». Finalement, l’application de messagerie a tenté d’apaiser les tensions. Elle a annoncé à la mi-janvier que l’implémentation des nouvelles conditions d’utilisation sera retardée.

WhatsApp ne recule pas devant sa fusion avec Facebook

Les utilisateurs qui laissaient encore une chance à WhatsApp pour se rattraper vont être déçus. L’application ne flanche pas, même face à l’énorme pression qu’elle a sur les épaules. Dans un nouveau communiqué sur son blog. WhatsApp a démontré sa volonté d’implémenter prochainement les nouvelles conditions d’utilisation et politique de confidentialité.

L’application de messagerie a déclaré que : « dans les semaines à venir, nous afficherons une bannière dans WhatsApp fournissant plus d’informations que les gens pourront lire à leur propre rythme. Nous avons également inclus plus d’informations pour essayer de répondre aux préoccupations que nous entendons. Finalement, nous commencerons à rappeler aux gens d’examiner et d’accepter ces mises à jour pour continuer à utiliser WhatsApp ».

Les utilisateurs sont donc avertis. Ils devront bientôt accepter ces conditions ou changer d’application de messagerie. Ils ont d’ailleurs été nombreux à se tourner vers cette dernière option. Les rivaux de WhatsApp ont connu un énorme pic de popularité. Par exemple, Signal a eu une panne de plus de 24 heures à la mi-janvier.

 

Source : blogdumoderateur.com

 

 

 

Comment accéder à l’historique de vos « copier-coller »

Si vous avez besoin d’accéder à tous vos précédents « copier-coller », un raccourci existe. Il suffit d’appuyer simultanément sur la touche de logo Windows et sur la touche V, qu’on traduirait sous forme de raccourci comme : Win + V. Pour rappel, la touche Windows, est celle située à gauche de la touche alt.

Une fois que vous avez appuyé sur ces 2 touches, le presse-papiers de Windows s’affiche, vous retrouvez alors tous vos éléments copiés précédemment : les textes, les liens mais aussi les images… Le collage du texte sans formatage et l’intégration des emojis et GIFs devraient aussi être possible prochainement sur ce presse-papiers (sous version Windows 21H2).

Sur votre presse-papiers, vous pouvez :

  • Cliquer sur n’importe quel élément pour le copier,
  • Cliquer sur les 3 petits points en haut à droite d’un élément pour le supprimer ou l’épingler, ou pour demander à effacer tout ce qu’il y a dans le presse-papier.

 

 

Paramétrer son presse-papiers sur Windows 10

Vous pouvez gérer l’enregistrement de vos « copier-coller » en suivant le chemin suivant : Paramètres > Système > Presse-papiers. 

Windows offre les options suivantes :

  • l’activation ou la désactivation de l’historique du presse-papiers,
  • la synchronisation de votre presse-papiers afin de coller du texte sur vos autres appareils. Vous devrez alors vous connecter avec un compte Microsoft ou un compte professionnel,
  • la possibilité d’effacer toutes les données du presse-papiers (sauf les éléments qui sont déjà épinglés).

 

 

Source : blogdumoderateur.com

 

 

Après un premier succès en Inde, YouTube va tester son application Shorts aux États-Unis dès mars.

 

La plateforme créée par YouTube pour concurrencer TikTok ne devrait pas tarder à faire son apparition aux États-Unis, puisque YouTube annonce sur son blog post l’arrivée d’une version bêta de Shorts dès mars. YouTube en profite pour annoncer d’autres nouveautés comme une mise à jour de l’outil chapitre, une prise en charge des formats de vidéo émergeants ou encore des nouveaux outils pour YouTube Kids.

 

 

Un lancement réussi en Inde

Lancé en Inde dès septembre 2020, Shorts a vite réussi à s’imposer, et à conquérir un large public. En effet, depuis début décembre le nombre de chaînes indiennes qui utilisent l’outil a triplé, et le lecteur de Shorts enregistre plus de 3,5 milliards de vues par jour à travers le monde entier.

YouTube a donc décidé de rendre disponible sa version bêta de Shorts pour les États-Unis dans les semaines à venir, pour qu’un plus grand nombre de créateurs puissent tester l’outil vidéo.

Pour rappel les Shorts YouTube sont des vidéos de 15 secondes au maximum, conçues pour concurrencer TikTok et Instagram Reels.

 

D’autres nouveautés annoncées par YouTube

Dans le même article publié sur le blog post, YouTube annoncé plusieurs autres nouveautés, divisées en 2 grands thèmes.

 

Réinventer la façon dont les spectateurs vivent la vidéo

  • Amélioration de la fonctionnalité chapitre vidéo
  • Refonte de la page d’accueil YouTube VR
  • Prise en charge des formats vidéo émergeants
  • Ajout des options flux simultanés et lecture hors ligne pour YouTube TV
  • Création automatique de playlists personnalisées sur YouTube Music
  • Amélioration de l’outil de contrôle parental pour YouTube Kids

Élargir les opportunités pour les créateurs

  • Aide personnalisée pour créer des entreprises, pour les membres du programme partenaire YouTube (YPP)
  • Ajout d’une fonctionnalité d’applaudissement, pour permettre aux spectateurs de soutenir des créateurs
  • Annonce d’une fonctionnalité d’achat intégré prévue en 2021

 

Source : blogdumoderateur.com