Google s’accapare des contenus d’Instagram et de TikTok. Les courtes vidéos des deux plateformes seront disponibles dans les résultats de recherche mis en avant.

 

Pour pouvoir récupérer le temps passé par les utilisateurs sur Instagram et TikTok, Google vient d’avoir une nouvelle idée. Et pourquoi ne pas récupérer les contenus publics, qu’Instagram et TikTok permettent de partager sur d’autres plateformes, directement dans les résultats de recherche de Google ?

Une nouvelle version bêta de l’application vient de révéler la nouvelle. Pour l’heure, la fonctionnalité n’est disponible qu’à un nombre restreint de personnes et uniquement pour certains mots clés comme NFL, la ligue de football nord-américaine. À l’avenir en revanche, cette intégration pourrait se généraliser. Êtes-vous bien d’accord pour que vos vidéos soient disponibles sur Google ?

Pour pouvoir récupérer le temps passé par les utilisateurs sur Instagram et TikTok, Google vient d’avoir une nouvelle idée. Et pourquoi ne pas récupérer les contenus publics, qu’Instagram et TikTok permettent de partager sur d’autres plateformes, directement dans les résultats de recherche de Google ?

Une nouvelle version bêta de l’application vient de révéler la nouvelle. Pour l’heure, la fonctionnalité n’est disponible qu’à un nombre restreint de personnes et uniquement pour certains mots clés comme NFL, la ligue de football nord-américaine. À l’avenir en revanche, cette intégration pourrait se généraliser. Êtes-vous bien d’accord pour que vos vidéos soient disponibles sur Google ?

Une intégration tout à fait légale pour Google

Sur le papier, rien n’interdit à Google d’ajouter ces courtes vidéos dans ses résultats de recherche. En fait, les plateformes Instagram et TikTok proposent ces contenus en confidentialité de rang public, et les vidéos peuvent être partagées sur d’autres réseaux sociaux. À ce jour, seul le réseau social Snapchat est resté fermé à son propre écosystème et il n’est pas possible de partager les stories sur d’autres plateformes. Mais même lui chercherait à changer sa politique.

Google se contente donc de récupérer des contenus que TikTok et Instagram permettent de partager. La seule nouveauté, qui pourrait potentiellement modifier les habitudes, c’est l’intégration même des contenus dans les résultats de recherche qui pourront être visualisés sans nous rediriger vers les applications en question.

Cela pourrait s’apparenter à l’outil permettant de regarder une vidéo YouTube sans être sur la plateforme. Au final, l’internaute utilisera toujours le lecteur vidéo de l’application qui l’héberge, et rien ne sera vraiment « volé » à Instagram ou TikTok.

Ces vidéos rejoindront ainsi une intégration similaire du côté de Twitter, qui avait débuté en 2015. Là encore, Google était passé par une phase d’expérimentation, mais celle-ci n’avait duré que deux semaines. En réaction à l’annonce, Twitter avait mentionné Google en déclarant : « nous nous sentons chanceux ». Après les commerces et les sites web, Google deviendra-t-il aussi indispensable pour les médias sociaux ?

press_1.PNG

press_2.PNG

 

Source : Press-citron.net